NOUVELLE!Bienvenue sur MAG INFO
Formation & Emploi

Tester le niveau de langue en entretien : les astuces

2 Mins read

De plus en plus d’entreprises s’ouvrent et se développent à l’international du fait des nombreuses opportunités qu’elles peuvent en bénéficier. Seul obstacle, il n’est pas toujours aisé pour ces dernières lors d’un recrutement de trouver des collaborateurs qui maîtrisent au moins une langue étrangère et qui ont les compétences linguistiques requises pour le poste visé. Afin d’éviter les mauvaises surprises qui peuvent coûter cher à l’entreprise et ternir sa réputation, les recruteurs doivent ainsi tester le niveau de langue de chaque candidat lors de l’entretien en tenant compte de différents points.

Avant l’entretien

Lors d’un processus de recrutement, il faut prendre en considération différents éléments et ne pas se fier tout simplement au CV du candidat. En effet, cela constitue juste les premiers indices de sa maîtrise des langues étrangères et en aucun cas une preuve formelle de son niveau linguistique. D’ailleurs, les renseignements fournis ne sont pas toujours fiables du fait que certains postulants ont tendance à se surestimer alors que d’autres ne perçoivent même pas leurs potentiels. Il est donc vivement conseillé aux recruteurs de prendre le temps d’analyser chaque candidature et de bien définir les compétences exigées pour pouvoir occuper le poste. De même, ils doivent se montrer exigeants pour s’assurer que le candidat soit en mesure de gérer différents cas de figure, que ce soit à l’oral ou à l’écrit.

Par ailleurs, les scores obtenus par des candidats ayant participé à des tests de langues reconnus et officiels comme le TOEFL et le DELE permettent d’évaluer plus précisément leurs capacités en langue étrangère. Il y a également les sites spécialisés qui proposent un test d’évaluation linguistique (anglais, espagnol, russe, chinois, etc.) pour aider les entreprises dans leur campagne de recrutement à identifier le niveau de langue des candidats.

Pendant l’entretien

Il n’y a pas de moyen plus efficace qu’une conversation en face à face pour évaluer les compétences linguistiques à l’oral d’un candidat. L’approche adoptée lors de l’entretien se fera en fonction des besoins de l’entreprise et du poste à pourvoir. S’il n’est pas nécessaire d’aborder des sujets plutôt techniques, des questions simples concernant le domaine d’activité ainsi que le parcours du candidat peuvent suffire. En revanche, il faudra prévoir des questions plus complexes, originales et imprévues si l’entreprise recherche un profil avec un bon niveau de langue afin d’évaluer si ce dernier arrive à improviser et à fournir des réponses précises et pertinentes.

En ce qui concerne les postes nécessitant une bonne aisance rédactionnelle, soumettre aux candidats un test écrit au cours de l’entretien constitue le meilleur moyen d’évaluer leur réactivité, leur rapidité et leurs compétences. Cela permet aussi d’aborder ensemble les points à améliorer.

Related posts
Formation & Emploi

Comment intégrer une agence d’hôtesse à Paris ?

2 Mins read
Le métier d’hôtesse vous intéresse ? Pourquoi ne pas intégrer une agence d’hôtesse à Paris. Auprès d’un tel établissement, vous pouvez vivre de…
Formation & Emploi

Hôte/hôtesse d’accueil : fiche métier

2 Mins read
Le métier d’hôte d’accueil Paris ou d’hôtesse d’accueil Paris est compatible avec tout type de secteur de travail. Allant du tourisme à…
Formation & Emploi

Cabinet de conseil et recrutement, comment choisir ?

2 Mins read
Le processus de recrutement est un sujet très sensible pour une entreprise. En effet, un mauvais recrutement expose cette dernière à des…
Power your team with InHype

Add some text to explain benefits of subscripton on your services.